Comme chaque année, mi-août, la petite ville portuaire de Concarneau a fêté „les Filets Bleus“ et cette année le 50ième anniversaire du jumelage avec Bielefeld-Senne

    Comme chaque année, mi-août, la petite ville portuaire de Concarneau a fêté „les Filets Bleus“ et cette année le 50ième anniversaire du jumelage avec Bielefeld-Senne

    Autrefois connu pour ses conserves de sardines et de thon ainsi que pour ses usines de broderie, Concarneau, dans le sud de la Bretagne, a attiré du 14 août au 18 août des milliers de touristes. Plus de 120 Allemands ont voulu assister à ces deux grandes fêtes. Le trésorier et trois membres du conseil d’administration de l‘Association Franco-Allemande de Bielefeld n’ont pas hésité à faire un voyage de 1.200 km pour remercier le comité de jumelage pour la bonne et fidèle entente avec Bielefeld-Senne.

    Parallèlement à la fête des filets bleus (filets pour ramasser le poisson), le jumelage âgé de 50 ans entre Concarneau et Bielefeld-Senne a été fièrement prolongé.

    La ville de Concarneau a proposé à ses 20.000 habitants ainsi qu’à ses touristes un programme gratuit très varié intégrant des concerts et la visite de plusieurs musées.  La vente de spécialités bretonnes a été fortement appréciée. L’ambiance chaleureuse et amicale ainsi que les bons imperméables ont fait oublier le crachin, cette pluie fine et continue que l’on connaît en Bretagne. La ville close très pittoresque avec ses remparts a été très fréquentée en raison de ses petits restaurants et magasins qui ont eu d’énormes succès dans la vente d’imperméables.

    Qui ne connaît pas le commissaire Dupin, les recommandations pour la haute-cuisine du restaurant l’Amiral ?

    Ce festival des Filets Bleus débuta le 14 août midi et prit fin le 18 août matin avec un magnifique défilé rassemblant environ 2.000 participants habillés dans leur costume traditionnel breton, descendant les rues principales de Concarneau en jouant de la cornemuse, trompette, flûte, tambour, en chantant, en dansant, en jonglant avec des étendards impressionnants. Le dimanche soir, on put s’émerveiller devant un splendide feu d’artifice qui signala la finale de cette grande fête.

    Concarneau et Bielefeld-Senne fêtent ensemble leur jumelage âgé entretemps de 50 ans

    Une centaine de personnes, y compris les délégations de Bielefeld-Senne, de M’Bour, Combloux, Penzance ainsi que le comité de jumelage de Concarneau, sans oublier les maires de Concarneau et de Bielefeld-Senne se sont rendus le mercredi matin, 14 août, à l’École du Sacré Cœur pour le moment officiel qui devait marquer les 50 ans de jumelage, de bonne entente.

    Toutes les personnes présentes reçurent un sac en toile sur lequel figuraient les mots imprimés suivants : 50ième anniversaire comité de jumelage (signe de la paix) Concarneau Bielefeld Senne 1969-2019. Ces sacs contenaient un délicieux gâteau breton au beurre et quelques caramels au beurre salé ainsi que des informations sur le programme des Filets Bleus.

    Quelques petits fours, accompagnés de champagne, furent servis avant le discours des maires.

    André Fidélin, maire de Concarneau, et Gerhard Haupt, maire de Bielefeld-Senne, ont souhaité dans leur discours encourageant une entente future continue et un accroissement des échanges entre les jeunes de Concarneau et de Bielefeld-Senne. Le comité de jumelage de Concarneau remit à Monsieur Haupt un paquet-cadeau, dont un miroir avec l’inscription du jubilée 2019 ainsi qu‘un tableau représentant un graphique du Sparrenburg de Bielefeld mélangé avec une partie de la ville close de Concarneau : création d‘un artiste très connu de Concarneau. Ce mélange devait symboliser le jumelage.  

    Le maire de Bielefeld-Senne, toujours accompagné de sa traductrice, Helga Rossel de la mairie de Bielefeld-Senne, offra au comité de jumelage un cadeau plein de vie qui causa une grande surprise. Le groupe musicien Basement Boyz de Bielefeld fut invité à la fête des Filets Bleus pour donner trois concerts qui remportèrent un succès fou. Comme spécifié par Monsieur Haupt, la musique se fait comprendre partout et unit les peuples. C’est pourquoi Bielefeld-Senne a choisi ce genre de cadeau.

    Peu avant la fin de la partie officielle, un dernier cadeau fut distribué en signe d’amitié et de reconnaissance. Un joli catalogue représentant une collection de tableaux de l’artiste-peintre Hermann Stenner, né à Bielefeld et mort très jeune pendant la guerre 1914-1918, fut offert au Président du comité de jumelage, Monsieur Michel le Bourhis, par un membre du conseil d’administration de l’Association Franco-Allemande de Bielefeld. Monsieur le Bourhis qui ne s’attendait pas à cette attention fut très ému. Une petite traduction en français était jointe au catalogue. Vers 13:00 h toutes les personnes présentes furent invitées à se rendre au buffet froid. Ce fut une occasion de discuter sur le jumelage ou une coopération pendant le repas.

    Texte : Patricia Applencourt

    Schreibe einen Kommentar

    Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.